Le Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois et sa programmation

Logo du TROIS C-L © TROIS C-L

Le Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois vient de clore la cinquième édition de son programme de soutien aux jeunes chorégraphes « Les Emergences ». Il prépare actuellement son événement mensuel, le 3 du TROIS. Le moment est alors opportun pour faire le point sur ce lieu atypique et sur son activité.

 

D’hier à aujourd’hui : l’histoire du lieu

Le Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois dit le TROIS C-L est une structure conventionnée par le Ministère de la Culture du Luxembourg depuis sa création en 1994.

D’abord prénommé Association de Théâtre Dansé et Muet, le rôle de celui-ci est de promouvoir l’art chorégraphique du Luxembourg à travers ses artistes nationaux. Le lieu s’est développé et professionnalisé en même temps que l’univers de la danse contemporaine dans le pays. Bien qu’aucune compagnie de danse ne bénéficie de convention annuelle par le ministère, le territoire jouit d’une forte richesse et d’une grande diversité artistique. Cela pourrait être la cause d’instabilité et manque de reconnaissance du statut de danseur. Le TROIS C-L contribue grandement à combler ce manque et constitue aujourd’hui un pôle majeur d’accueil et de production artistique à l’échelle nationale et internationale.

Les grands axes d’interventions du lieu sont :

-       Le soutient et la production artistique

-       La coordination de la danse contemporaine dans le pays

-       La mise en place de formation continue à la danse

-       La médiation culturelle au sein du pays

La variété de ces axes d’interventions explique la richesse de sa programmation tout au long de l’année.

 

Une programmation dense

Le TROIS C-L propose une large palette d’évènements tout au long de l’année cela va de cours, salons internationaux à des soirées spectacle. Le centre propose des classes professionnelles quasiment toutes les semaines pour aider les danseurs expérimentés à se perfectionner. En parallèle, des cours sont organisés pour un public amateur afin de faire découvrir l’univers de la danse contemporaine au plus grand nombre. Le dernier en date a été proposé par Piera Jovic et Georges Maikel Pires Monteiro. Ces artistes sont résidents du TROIS C-L et avaient déjà collaboré ensemble dans le cadre de la pièce de danse Fest lors des Emergences 2015.


Stage d'initiation à la danse contemporaine proposé par Piera Jovic et Georges Maikel Pires Monteiro © Ileana Orofino

Dans cette démarche, le TROIS C-L organise également le 3 du Trois depuis octobre 2011, cette soirée a lieu chaque 3ème jour du mois. Elle est composée de plusieurs spectacles et souvent d’une exposition. Son objectif est de permettre au public d’échanger avec les artistes en plus de sensibiliser le public à la danse contemporaine. L’édition du mois de mai est un peu spéciale. Celle-ci présentera deux artistes labellisés par le réseau Aerowaves – Dance across Europe en 2018, un partenaire important dans le réseau du centre. Valtteri Raekallio (Rehearsal on love) est un danseur finlandais et Jesus Rubio Gamo (Now, before we get too old) espagnole témoignent de l’importance des déplacements entres les artistes européens. L’ambiance de cet évènement est placée sous le signe de la bonne humeur et de l’échange entre le public et les artistes. Celui-ci est généralement apprécié par le public Luxembourgeois.

Pièce de danse au TROIS C-L© Valtteri Raekallio

Chaque année depuis 2015, le TROIS C-L organise également le programme de soutien à la création contemporaine Les Emergences. Cet événement propose un cycle de représentations publiques d’artistes préalablement sélectionnés par un jury. Le but est de mettre en valeur la création de ces jeunes chorégraphes à l’échelle nationale voir internationale. Camille Mutel, danseuse et chorégraphe française a encadré les 4 pièces de cette édition. Un soutien financier a également été mis à disposition des artistes. Les artistes émergents, à la recherche de leur signature, de cette année sont Annick Schadeck (Continuous file), Gerorges Maikel Pires Monteiro ( !MAKI ?!), Tania Soubry & Catherine Elsen (Soul-scapes) et Maria Cipriano (Mektoub ?). Du jeudi 19 avril au dimanche 22 avril au soir, les artistes ont eu 4 représentations pour convaincre les professionnels de diffuser la pièce dans un premier temps. Dans un second temps, le public est également à convaincre pour les soutenir pour le futur. Le teaser de cette édition est disponible sur les réseaux sociaux (Facebook et Piera Jovic) et donne un aperçu de cette édition.

 

L’artiste ayant fait le plus d’écho dans la presse et de la part du public est Georges Maikel Pires Monteiro. Bien qu’il ait déjà participé à l’édition 2015 des Emergences, cette pièce, placée sous le signe du questionnement et du manque de confiance en soi a su convaincre à l’unisson. Mélangeant alors vidéo et chorégraphie travaillée au millimètre près, Georges nous plonge dans son univers tantôt oppressant tantôt effrayant. Il réussit à faire voyager le public dans ses émotions.

!MAKI?! Georges Maikel Pires Monteiro © Bohumil Kostohry

Le TROIS C-L fait aussi office de plateforme de promotion et diffusion à l’échelle internationale. Ainsi il est présent lors de festivals et évènements majeurs européens comme la Biennale de la danse de Lyon, le Kunsten Festival de Bruxelles ou encore l’Internationale Tanzmesse à Düsseldorf.

Le Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois dispose de nombreuses ressources afin de permettre à la scène de la danse contemporaine luxembourgeoise de rivaliser face à d’autres pays plus importants de l’Union Européenne. Le pari est risqué mais il semble fonctionner jusqu’à maintenant grâce à un encadrement complet des artistes.

Auteure : Alisson Lemière

Correctrices : Aela Tréguier et Noémie Gonnot