La La Land

 

29826475976 f173df6900 b

source: Flickr

Après le film Whiplash, réalisé en 2014, Damien Chazelle nous embarque dans une nouvelle aventure musicale où amour et jazz s’entremêlent !

 

 

L’histoire

Ouvert par une scène d’introduction pleine de vie sur un bras d’autoroute de Los Angeles, La La Land raconte l’histoire de deux personnages aux doux rêves de gloire : Mia comédienne parmi tant d’autres dans la cité des Anges et Sebastian, un pianiste éperdument amoureux du jazz.

La première rencontre entre les deux personnages se passe sur cette même autoroute. Mia est trop occupée à répéter un texte pour un futur casting et ne fait pas avancer sa voiture. Sebastian, qui se trouve derrière, klaxonne pendant un long moment et se porte à la hauteur de sa voiture. Doigt d’honneur et regard plein de haine. C’est ainsi que le premier échange entre les deux personnages se matérialise.

Une double narration permet de découvrir la vie des deux personnages et précède leur deuxième rencontre. Après une soirée hollywoodienne où elle se fait enlever sa voiture par la fourrière, Mia rentre à pied chez elle. Dans cette déambulation jusqu’à son appartement, elle est envoutée par le rythme d’un piano dans un restaurant-bar. En entrant, elle tombe sous le charme de la musique et du pianiste : Sebastian.  Le voyant partir, Mia décide de venir à sa rencontre pour le féliciter. Mais le jeune homme ne lui prête aucune attention et la bouscule.

Lors d’une autre fête, en plein après-midi, Mia reconnaît Sebastian. Il anime l'évènement au sein d’un groupe de musique. Elle demande alors à faire jouer une chanson (I Ran) comme vengeance pour la rude bousculade que Sebastian lui a imposée au restaurant.

La relation entre les deux personnages se développe et un jeu de séduction commence à se mettre en place. Cette séduction est magnifiée par une scène de chant et de danse sur les hauteurs de Hollywood, où les deux personnages ironisent sur leur incompatibilité tout en se rapprochant.

S’ensuivent plusieurs rencontres où l’attirance entre les deux personnages devient de plus en plus évidente. Point d’orgue de ces rencontres, la visite nocturne au Griffith Observatory entérine l’amour qu'ils se portent.

Les deux personnages filent le parfait amour et un tournant dans leur vie semble se dessiner. Le tempérament doux rêveur de Sebastian déteint sur Mia et cette dernière se laisse convaincre d’écrire une pièce où elle se met en scène. À l’inverse, Mia change indirectement la vision que Sebastian a de la vie. Il met de côté sa vision idyllique du jazz et rejoint un groupe de jazz aux sonorités modernes.

Une première rupture apparaît dans la relation lorsque Mia se rend au premier concert du groupe. Au milieu des spectateurs, elle est d’abord heureuse de voir son amant jouer le jazz qu’il aime. Quand les premières touches de modernités apparaissent dans la chanson, son visage change et elle est emportée vers l’arrière par les fans. Cet effet visuel marque le début de la rupture dans l’histoire entre les deux personnages.

Pris par le succès de son groupe, Sebastian parcourt le pays de concert en concert. Le pensant en tournée, Mia rentre et le découvre en train de préparer un repas. Scène romantique par excellence, elle se termine par une violente dispute mettant en évidence leurs divergences. Interrompue par le déclenchement du détecteur de fumée, la scène se termine par le départ de Mia. Comme le plat dans le four, leur relation part en fumée.

L'histoire de Mia et Sebastian semble prendre un chemin sans retour lors de leur ultime dispute. Mia, à bout de force et ébranlée dans sa volonté de devenir actrice, décide de rompre et de retourner chez ses parents. Sebastian rejoint Mia quelques temps plus tard, après avoir reçu un appel d’une directrice de casting voulant auditionner la jeune femme. Les deux personnages retournent à Los Angeles où Mia passe le casting et l’on pense alors que leur amour vit à nouveau.

La fin du film se déroule cinq années après l’audition de Mia. On voit la jeune femme descendre de voiture dans les studios d’Hollywood. Son statut n’est plus le même. Elle est devenue une actrice reconnue. On découvre Mia qui rentre chez elle, appelant son mari. Ce dernier n’est pas Sebastian mais un autre homme, avec lequel elle a eu une fille.

Après une soirée en ville, le couple décide de s'arrêter dans un club. Elle se rend compte qu’elle entre dans le club de Sebastian. Elle le voit monter sur scène. Leurs regards se croisent et Sebastian se dirige vers le piano pour jouer la chanson de leur rencontre.

Durant toute la durée de la chanson, leur vie idéale défile. Scène où les regrets d’un amour possible et durable sont sublimés par une musique magnifique. Et si c’était au bras de Sebastian que Mia était rentrée dans le club ? Si ce n’était pas en tant que spectatrice mais en tant qu’épouse que Mia regardait l’homme sur scène ?

Toutes ces questions restent en suspens et le film se termine sur un dernier échange de regard des deux personnages, accompagné d’un sourire…

Avis et analyse

Réalisé par Damien ChazelleLa La Land est une ode au cinéma, à la musique et à l’amour !

Incarnée par Emma Stone et Ryan Gosling, la romance entre Mia et Sebastian est sublimée tout au long du film par une musique d’une qualité et d’une justesse exceptionnelle. Composée par Justin Hurwitz, la musique constitue l’un des points forts du film en alliant rythmes endiablés (Another Day of Sun) ou plus lents (City of Stars), mettant en valeur l’histoire écrite par Damien Chazelle.

Autre grand point fort du film, la trame de narration mise en place par le réalisateur. Découpée en cinq grandes parties, elle se calque sur les saisons et permet ainsi de suivre l’évolution de la relation entre Mia et Sebastian. Au début du film, le premier contact entre les deux personnages est plein de rudesse, froid et sans âme comme l’hiver. Ensuite, la relation entre les deux personnages se réchauffe comme les premières chaleurs du printemps. En été, leur relation est alors au firmament comme le soleil à cette époque de l’année. Enfin, leur amour s’évanouit comme la beauté des fleurs à l’automne. La dernière partie de l'histoire, qui se déroule en hiver cinq années plus tard, met en avant la rudesse, la cruauté, de l’amour avec cette scène de fin quasiment interminable où une vie idéelle du couple déroule devant nos yeux.

Porté par la performance remarquable d’Emma Stone, le film propose la trame d’une histoire magnifique où s’entremêlent l’amour des deux personnages et le jazz. C’est quand le jazz s’est dénaturé que leur amour s’est envolé. Une façon de dire que l’authenticité est une valeur à défendre autant en amour que dans la musique.

Succès critique, le film a déjà reçu de nombreuses récompenses. Au dernier Golden Globe, sept prix lui sont décernés et il est nominé dans quatorze catégories aux prochains Oscars.

Après Whiplash, Damien Chazelle réalise une autre merveille cinématographique. Il se place comme un des fers de lance de la nouvelle vague de réalisateur, que lui et Xavier Dolan incarnent dans des styles tout à fait uniques et différents.

Vous n’avez maintenant qu’une chose à faire : courir jusqu’au cinéma !

 

Affiche du Film La La Land - © IMDb

Rédacteur : Yann Hellias

Correctrices : Rachel Sarrue, Laëtitia De Filippis, Laurie Romero

Enregistrer

Enregistrer