Audrey DAVID

photo id2

Qui suis-je

Originaire de la petite montagne du Jura, je vis dans le Morbihan depuis quelques années. Comme tout le monde, je connaissais la Bretagne sous l'angle de son remarquable patrimoine naturel mais au fil du temps, j'ai appris à connaître toutes les richesses de son territoire et surtout, l'incroyable manière avec laquelle les bretons ont toujours su se les approprier.

Mon parcours

Titulaire d’un DUT et d’un DU en Communication internationale spécialisée (programme Erasmus à HEBO, La Haye - Pays-Bas), j’ai obtenu en 2005 une Licence Professionnelle Développement et protection du patrimoine culturel à l’université de Besançon en Franche-Comté. La Bretagne et l'année 2017 ont été pour moi un déclic puisque j'ai choisi de reprendre mes études et ainsi, intégrer le Master Politiques patrimoniales, développement culturel et territoires de Lorient.

Juste après l'obtention de ma licence, j'ai travaillé pendant 2 ans (2006/2007) à Besançon, comme chargée de diffusion et de communication pour la compagnie du Colibri (théâtre jeune public). Pourtant, je n’ai pas persévéré dans le domaine culturel, préférant me réorienter vers un autre secteur professionnel pendant une dizaine d’années.

Si je devais retenir deux expériences qui ont profondément marqué mon goût pour la culture et le patrimoine, ce serait :

  • Mon année Erasmus en 2001 à La Haye aux Pays-Bas qui m'a d'abord permis d'améliorer mon niveau en anglais mais surtout de m'ouvrir sur le monde et aux différentes cultures à travers le "melting-pot" d'une université à échelle internationale.
  • Mon stage de 6 mois en 2005 dans le service des relations publiques des Subsistances, site patrimonial lyonnais devenu aujourd’hui  « laboratoire international de création artistique » et ainsi apprivoiser la notion de patrimoine par le biais des arts vivants.

Mon projet professionnel

Dans l’idéal, mon projet professionnel est d'allier patrimoine et spectacle vivant. Cette intéraction a tellement de sens pour moi que j'en ai fait l'objet de mon mémoire ainsi que des missions de mon futur stage.

A terme, je souhaite obtenir un poste de chargée de développement culturel et/ou de programmation au sein d’un site patrimonial ou pourquoi pas d'une collectivité territoriale.