Le Palais Galliera – Musée de la Mode de la Ville de Paris

 

La duchesse de Galliera à l’origine de la création du Palais

En 1876, à la mort de son mari le marquis Raphaël de Ferrari, la duchesse de Galliera, Marie Brignole-Sale, se retrouve héritière d’une immense fortune contenant, entre autres, de nombreux terrains dans le centre-ville de Paris.

Duchesse de la Galliera
Duchesse de Galliera
Par Nadar — Dapa19. [1], Domaine public, Wikipédia

En 1878, elle décide de donner l’un de ses terrains à l’État français afin d’y édifier un musée destiné à abriter sa collection d’art personnelle. Elle prend en charge les frais de construction et reste propriétaire du bâtiment jusqu’à sa mort. Après quoi, il deviendra la possession de l’État français.

Cependant, la construction du musée menace d’être interrompue à cause d’un problème architectural d’alignement des bâtiments. D’autre part, une erreur est commise par le notaire en charge de rédiger le testament de la duchesse. Celui-ci a indiqué qu’elle léguait son musée à la Ville de Paris alors qu’elle souhaitait le voir appartenir à l’État français. La duchesse décide alors de ne plus exposer sa collection d’art personnelle dans ce musée mais de la donner au Palazzo Rosso à Gênes d’où elle est originaire. Elle continuera, cependant, de financer les travaux mais cédera le palais dès la construction terminée.

La duchesse décède le 9 décembre 1888 avant la fin de la construction. C’est l’architecte Paul-René-Léon Ginain qui prend la suite de la réalisation de l’édifice. Il est achevé le 27 février 1894.

Avant Le Musée de la Mode de la Ville de Paris

Le musée, trop petit pour accueillir des œuvres d’art de grande taille, devient un musée d’art industriel. Cependant, l’art appliqué à l’industrie est encore considéré comme « mineur » face aux arts majeurs traditionnels (peinture, sculpture, etc.). La Ville de Paris va alors mettre en place des événements afin de lui donner plus de poids sur la scène culturelle parisienne de l’époque. Deux manifestations sont organisées chaque année : une exposition générale sur l’art appliqué et une exposition spéciale consacrée à un artiste ou à un sujet thématique.

En 1945, un autre événement va donner de la prestance au Palais Galliera : Le Salon des peintres témoins de leur temps. Des artistes contemporains seront exposés, dont des grands peintres reconnus aujourd’hui comme Marc Chagall, Pablo Picasso ou Henri Matisse. Chacune des expositions organisées dans le cadre de ce salon possède un thème général comme L’homme dans la ville ou La vie des choses. Les artistes doivent alors présenter des œuvres en lien avec ce thème.


La naissance du Musée de la Mode

En 1907, Maurice Leloir, peintre, historien et collectionneur, fonde la Société de l’Histoire du costume dont l’objectif est de collectionner des objets et accessoires de mode de toutes les époques. Cependant, la collection ne possède pas d’espace d’exposition. Une majeure partie des objets est alors déposée au Musée Carnavalet. La collection change d’établissement à plusieurs reprises avant d’arriver au Palais Galliera en 1971 qui devient alors le Musée du Costume.

En 1977, il change de nom et devient Le Musée de la Mode et du Costume de la Ville de Paris. Sa collection va s’enrichir, des travaux de restauration sont lancés et des espaces de documentation sont créés.  En 1997, il change de nouveau de nom pour devenir Le Musée de la Mode de la Ville de Paris.

En 1977, le musée rejoint le réseau des musées de la Ville de Paris qui comporte aujourd’hui 14 établissements culturels comme le Musée Bourdelle, le Musée Carnavalet ou les Catacombes. À partir de 2013, c'est l'Établissement Public Paris Musées qui assure la gestion de ces musées municipaux.

Il obtient le label Musée de France en 2002.

Les travaux de restauration et l’arrivée d’un nouveau directeur

En 2009, des travaux de restauration débutent. Le musée reste fermé pendant quatre ans. En 2010, Olivier Saillard devient le directeur du Musée de la Mode de la Ville de Paris. Il va entreprendre de nombreux travaux d’embellissement de l’établissement notamment en extérieur.

 

Olivier Saillard
Olivier Saillard
http://madame.lefigaro.fr/ Article d’Émilie Faure, photo Fred Jacobs

 

Afin de continuer à faire vivre cette institution, malgré sa fermeture, le directeur mène une programmation hors-les-murs. Il organise de nombreuses expositions comme Madame Grès au Musée Bourdelle, une autre intitulée Mannequin, le corps de la mode aux Docks, cité de la mode et du design ou encore Paris Haute Couture dans une salle de l’Hôtel de Ville de Paris.

En 2013, le musée ouvre à nouveau ses portes et se voit attribuer un nouveau nom : Le Palais Galliera, Musée de la Mode de la Ville de Paris. Une exposition en hommage à Azzedine Alaïa est organisée pour l’ouverture, en partenariat avec le Musée d’Art moderne de la ville de Paris.

L’actualité du Palais Galliera, Musée de la Mode de la Ville de Paris

En 2017, quatre expositions sont organisées.

L’une s’est déroulée du 14 mai au 23 octobre 2016 puis du 3 novembre 2016 au 12 février 2017. Elle s’intitulait Anatomie d’une collection et présentait des pièces, vêtements et accessoires de mode datant du XVIIIe siècle à nos jours.

Actuellement, trois expositions se déroulent. Deux sont organisées hors-les-murs : Balenciaga, l’œuvre au noir et Costumes espagnols, entre ombre et lumière au musée Bourdelle. L’autre est organisée dans l’enceinte du Palais Galliera, intitulée Dalida, une garde-robe de la ville à la scène.

En juin 2017, le directeur du musée, Olivier Saillard, a annoncé qu’il quittait la direction pour devenir directeur artistique du chausseur J. M. Weston. Un appel à candidature a été lancé pour le remplacer.


Informations pratiques

Le musée n’accueille aucune exposition permanente car les objets exposés sont trop fragiles. Il n’est ouvert que lors des expositions temporaires.

Pendant les périodes d’ouverture, les horaires sont du mardi au dimanche de 10h à 18h. Des nocturnes sont organisées le jeudi jusqu’à 21h.

Site internet : http://palaisgalliera.paris.fr/fr

Rédactrice : Maria Martin

Correctrice : Lauren Halouze, Gaël Le Du

Enregistrer

 

Commentaires   

 
0 #1 boom beach 20-08-2017 00:08
Low - You'll stop playing until you complete the
game.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir