La Fête de la Musique

 

Au détour d’une rue, d’un carrefour, on ne reconnait pas toujours l’air d’une musique, mais l’ambiance conviviale invite à la fête ! C’est l’été et avec lui, arrive la Fête de la Musique. Comme un mini-festival attendu de tous, il annonce, la fin des examens pour les uns et les grandes vacances pour les autres !

• La Fête de la Musique, c’est quoi ?

Depuis plus de 30 ans, la Fête de la Musique s’est instaurée en France et à l’étranger afin de célébrer la musique lors d’une grande manifestation populaire de plein-air, gratuite et ouverte à tous les publics. C’est un évènement souhaitant mettre en avant tous les genres musicaux. Amateur ou professionnel, chaque musicien, interprète, peut librement exprimer son style lors de cette fête. C’est également un moment de partage et de cohésion de la population autour de la musique.

• L’idée de Joel Cohen de célébrer la musique sans distinction

En 1976, le musicien américain Joel Cohen, travaillant alors pour Radio FranceFrance Musique, imagine des « Saturnales de la Musique ». Les Saturnales sont, durant l’antiquité romaine, des fêtes se déroulant pendant la période du solstice d’hiver et célébrant le dieu Saturne. Ces célébrations étaient accompagnées de grandes réjouissances populaires pendant lesquelles les barrières sociales disparaissaient. Les « Saturnales de la Musique » de Joel Cohen ont eu lieu le 21 juin et le 21 décembre pour les solstices d’été et d’hiver. Des musiciens amateurs étaient alors sollicités et leurs prestations étaient retransmises à la radio toute la nuit durant.

• Le ministère de Jack Lang à l’initiative de cette fête

En octobre 1981, Maurice Fleuret est nommé directeur de la musique et de la danse par Jack Lang, alors ministre de la Culture. Maurice Fleuret était un compositeur, journaliste et organisateur de festivals français. Passionné de musique, il est à l’initiative de nombreux projets en faveur de la démocratisation de celle-ci. Au poste de directeur de la musique et de la danse, il mûri ses réflexions et les propages en instaurant une « révolution », selon ses mots, dans le domaine musical. Il formule le souhait que toutes les musiques se rencontrent, sans hiérarchie de genre ou d’origine.

En 1982, Jack Lang, Maurice Fleuret et Christian Dupavillon, alors membre du cabinet de Jack Lang, imaginent une grande manifestation populaire permettant de faire découvrir de nombreux musiciens au public. La première Fête de la Musique est alors lancée le 21 juin 1982, jour symbolique du solstice d’été.

• 21 juin 1982 : première Fête de la Musique

Préparée dans la précipitation, cette première Fête de la Musique dépasse toutes les espérances du ministère. En effet, des milliers d’initiatives ont lieu dans l’ensemble de la France pour ce jour spécifique consacré à la musique. Les musiciens s’installent dans les rues, sur les places, dans les squares et les parcs et la musique résonne jusqu’au bout de la nuit. Des milliers de personnes se déplacent pour profiter de cette ambiance. Tous les genres musicaux sont représentés et s’unissent pour animer les rues, traduisant la réussite de cet évènement. La Fête de la Musique est ensuite officialisée en 1983 et se tient tous les ans le 21 juin.

• La Fête de la Musique s’exporte à travers le monde

En moins de 10 ans, la Fête de la Musique va devenir un évènement français incontournable et va s’exporter dans le monde entier. Dès 1985, cette manifestation traverse l’Europe par le biais de « l’année européenne de la musique ». Puis, le 1er novembre 1997, la charte « La fête européenne de la musique » est signée à Budapest. Les principes de celle-ci se fondent sur la date précise du 21 juin pour célébrer l’évènement, la volonté de fêter la musique dans son entièreté ainsi que la gratuité et la spontanéité de la manifestation. Depuis, les principes de cette charte s’appliquent à tous les pays, y compris hors Europe, souhaitant s’associer à la Fête de la Musique. En 2016, plus de 120 pays dans le monde y ont participé.

Qu’en est-il de 2017 ?

Cette année, l’édition 2017 de la Fête de la Musique est placée sous haute surveillance en raison du contexte actuel. Si aucun thème n’a été choisi pour cette année 2017, laissant à chacun libre interprétation, les thèmes des années 2015 et 2016 résonnent encore. En effet, depuis deux années, les thèmes choisis étaient « Vivre ensemble la musique » et « La musique plus forte que… », rappelant l’union et la force du peuple face aux évènements touchant la France. Cette année encore, l’ensemble de la France a profité de cette journée et célébré à l’unisson la musique.

Pour en savoir plus : http://fetedelamusique.culturecommunication.gouv.fr/

La charte internationale de la fête de la musique : http://fetedelamusique.culturecommunication.gouv.fr/L-evenement/La-charte-internationale

Rédactrice : Julie Perrais

Correcteurs : Camille Cailloce, Janig Le Bourvellec

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir